Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Audrey in a Vintageworld

Twist and shout

 

Well, shake it up, baby, now
Twist and shout
Come on, come on, come, come on, baby, now
Come on and work it on out
Well, work it on out, honey
You know you look so good
You know you got me goin' now
Just like I knew you would

Ou comment mêler ma propre Beatles Mania à un article de blog mode. Tout cela parce que ma robe adorée de chez Ginger Jackie, version bespoke, se nomme Twist. Si vous me lisez depuis déjà un moment, vous avez sans doute remarqué qu'elle ne vous est pas inconnue puisque je lui avais déjà consacré un article. Mais le fait que la créatrice ait sortie une nouvelle version de ce modèle m'a donné envie de refaire un article, dans une nouvelle version de ma tenue, et dans un autre décor.

​​​​​​Direction donc les arches industrielles qui  ont  été réhabilitées en jardin depuis la disparition de l'usine sidérurgique, ce qui donne un semblant de décor romain. Au rose pâle de la robe, il est facile d'accessoiriser avec du noir, mais j'avais envie d'ajouter un petit twist de couleur avec des escarpins Gianvito Rossi violets. Et je voulais rester dans quelque chose de clair et lumineux au niveau de mes jambes que j'ai habillées pour l'occasion de bas fully fashioned à talon pyramidal Secrets in Lace coloris Taupe. Finalement, le peu de noir se trouve dans une paire de gants et une ceinture vintage toutes les deux. Au niveau des bijoux, un collier de perles simple rang et des boucles d'oreilles coquilles St Jacques Zymi Pop font l'affaire.

​A très bientôt

​​​​​​Audrey

Toutes les photos de ce blog sont des autoportraits, sauf mention contraire. Conformément à la loi du 11 mars 1957 et la loi du 3 juillet 1985, codifiées dans le Code de la Propriété Intellectuelle, toutes les photos publiées sont la propriété exclusive de © Audrey in a Vintageworld agissant en tant que photographe et modèle. Tous droits réservés.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article