Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Audrey in a Vintageworld

Luce, Jolie Môme

 

T'es toute nue, sous ton pull,
Y'a la rue qui est maboule,
Jolie Môme

Une tenue noire, en hommage à notre regrettée Jolie Môme, Juliette Gréco, qui portait cette couleur avec tant de charisme. Mais le choix de cette teinte est aussi une façon d'entrer dans la saison automnale, après un été qui parut sans fin et sans période de transition. L'occasion idéale pour ressortir le traditionnel combo jupe crayon/blouse, mais avec fantaisie en jouant la carte de la transparence avec une blouse BellePoque à résille plumetis et à jolis boutons en forme de cœurs rouges. La jupe de la même marque est très confortable puisqu'élastique (et suffisamment longue pour les grandes !) et dotée de deux fentes à l'avant et une à l'arrière permettant de bouger facilement en dépit de sa coupe près du corps. En étant très satisfaite (surtout au vu du prix très abordable !), je pense me l'offrir dans d'autres coloris, car elle est en plus déclinée dans un large éventail de teintes.

La saison est propice à ressortir les bas noirs, et c'est sur un modèle fully fashioned à couture rouge et talon pyramidal de chez Secrets in Lace que j'ai jeté mon dévolu, pour faire un rappel avec les boutons de ma blouse et s'allier au daim noir de mes escarpins bijoux Prada.

Et en parlant de bijoux, je vous présente Luce, une créatrice parisienne au style rétro chic, diplômée d'histoire de l'art à la Sorbonne, dont je porte fièrement les boucles d'oreilles Lou en perles de verre grenat et vertes. Elles n'ont d'ailleurs pas manqué de se faire remarquer lors de ma dernière soirée au théâtre, étant diablement séduisantes, aussi bien portées cheveux détachés qu'en chignon comme ici.

J'ai également eu l'honneur d'interviewer cette entrepreneuse française de talent, pour vous :

- Quel est votre parcours ?

J’ai commencé par créer des bijoux pour moi-même, j’adorais chiner des pièces anciennes et les transformer, un jour je suis tombée sur une estampe métallique qui était pour moi la boucle d’oreille idéale ! J’ai fait des recherches et j’ai retrouvé la maison qui possédait le moule d’origine qui datait des années 1900, je l’ai fait ressortir des archives et fais réaliser plusieurs pièces en les ornant de perles de verres, les boucles Ava étaient nées !
J’ai commencé à faire des ventes privées chez moi avec des amies créatrices, puis j’ai eu la chance d’exposer mes pièces uniques Galerie Vivienne à Paris dans la magnifique boutique de Nathalie Garçon créatrice de mode.
Grâce à elle j’ai eu une visibilité dans la presse, notamment dans Marie-Claire Idées.
J’ai une clientèle fidèle qui me suit depuis de nombreuses années, mon site internet luceparis.fr est venu compléter cette histoire, aujourd’hui j’ai eu le privilège d’intéresser les rédactrices de mode de Gala et de Femme Actuelle, c’est formidable !

 

- Quelles sont les inspirations et les valeurs de votre entreprise ?
Tout m’inspire ! Le cinéma, la mode, la peinture, la photographie… une association de couleur peut me donner envie de créer immédiatement .
 J’ai besoin de rêver pour créer. J’ai bien sûr une grande préférence pour les ambiances rétro, les années 40 en particulier, le glamour du cinéma hollywoodien, mais aussi les années 30 ou 50 !
Mon entreprise s’attache à utiliser des matériaux de belle qualité, je travaille en collaboration avec des artisans parisiens inscrits à l’inventaire des métiers d’art rare et aux entreprises du Patrimoine Vivant.
Je réalise avec soin et patience chaque bijou dans mon atelier.

 

-Quel est le processus de création d'un bijou ?
Je recherche des estampes métalliques que je pourrai broder en fouillant dans les archives.
Je réalise parfois de petits croquis quand une idée me vient, mais je passe surtout beaucoup de temps à faire des essais, trouver la bonne association de couleurs, le bon équilibre…

 

-  Pouvez-vous nous décrire votre environnement de travail ?
 J’ai la chance d’avoir mon atelier chez moi, une pièce dans laquelle je peux laisser libre cours à mon imagination, entourée des objets, photos ou souvenirs de voyages qui sont de véritables « planches d’inspirations » et qui varient au fil des collections.

 

- Quelle est votre plus grande satisfaction en tant que créatrice de bijoux ?
 Ce sont les femmes qui portent mes bijoux et avec qui je peux dialoguer, elles me racontent à quelles occasions elles les ont portés, à qui elles les ont offerts, ce que ça leur inspire…
Ces échanges sont très importants pour moi.

 

-Avez-vous des projets futurs ?
Oui ! J’en ai beaucoup dans la tête , mon prochain projet ce sont les broches, j’ai commencé avec une étoile filante qui sera bientôt sur mon site mais on peut déjà la voir sur mon Instagram
C’est une broche en deux parties reliées par une chainette perlée, chacune peut la disposer comme elle le désire , elle peut également s’ajuster comme un collier.
J’aime bien cette idée que chaque femme puisse créer, s’approprier son bijou.

 

-  Je vous laisse le mot de la fin !

Mon parcours est jalonné de rencontres qui m’ont fait évoluer, mes bijoux vivent à travers les femmes qui les portent et aujourd’hui c’est une belle rencontre avec vous et votre univers Audrey, merci à vous !

 

Merci Luce, et félicitations pour votre travail !

Cliquez pour faire défiler les photos
Cliquez pour faire défiler les photos
Cliquez pour faire défiler les photos
Cliquez pour faire défiler les photos

Cliquez pour faire défiler les photos

Toutes les photos de ce blog sont des autoportraits, sauf mention contraire. Conformément à la loi du 11 mars 1957 et la loi du 3 juillet 1985, codifiées dans le Code de la Propriété Intellectuelle, toutes les photos publiées sont la propriété exclusive de © Audrey in a Vintageworld agissant en tant que photographe et modèle. Tous droits réservés.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article